Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Aller en bas

Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Lotus Himayé le Dim 6 Sep - 11:48

Immobile devant le portail du pensionnat, Lotus Himayé jeta un regard quelque peu hésitant aux documents qu’elle avait entre les mains. Tout d’un coup, elle n’était plus totalement certaine que ce fut une si bonne idée que de venir porter sa candidature ici; sans doute que l’espèce d’appréhension qu’elle ne pouvait s’empêcher de ressentir venait du fait qu’elle allait, dans un sens, entrer dans un monde qu’elle ne connaissait pas vraiment. Un monde emplit de magie et autres phénomènes du même genre, à n’en pas douter. Ce n’était pas là quelque chose qu’elle ait l’habitude de côtoyer fréquemment, et malgré son propre don, elle avait toujours considéré cela comme étant une sorte de tabou, elle-même essayant d‘y penser le moins possible. Secouant la tête, elle finit par se décider à pousser la porte qui donnait accès au reste du bâtiment; après tout, elle n’était pas du genre à hésiter pour ce genre de chose, et la température extérieure n'était pas des plus clémentes. Refermant la porte derrière elle, celle-ci résonna dans le silence lourd, presque pesant, qui régnait dans l’établissement; heure de cours obligé, il n’y avait pas âme qui vive dans les couloirs. elle eut un léger sourire, se disant que s’en était même presque sinistre.

Se passant une main dans les cheveux, dans ce que l’on aurait sans doute pu qualifier de vaine tentative afin de se coiffer un minimum, elle soupira, décidant bien vite d’abandonner l’idée. De toute façon, ce n’était pas non plus comme si cela allait donner quelque chose... Il ne lui restait désormais plus qu’à trouver son chemin jusqu’au bureau de la directrice; c’était là qu’on lui avait dit de se rendre, mais cela n’empêchait pas qu’elle n’avait, s’en
doute pas la moindre idée d’où ce dernier se trouvait, et elle n’était pas vraiment réputée pour son sens de l’orientation.


-Ça commence bien... lâcha t-elle dans un murmure.

Haussant les épaules, elle finit par se décider à chercher le bureau; jetant parfois de vague coup d’œil autour d’elle, elle se demandait si elle allait finir par réussir à trouver son chemin dans ce qu’elle qualifiait de ‘’labyrinthe’’; une foule de portes et de couloirs, qui n’avaient cesse de s’enfoncer encore plus profondément dans les méandres du pensionnat; de quoi devenir fou, en somme. Au final, ce n’était pas plus mal qu’elle n’ait croisé personne. Grinçant des dents, elle se demanda durant une fraction de seconde pourquoi ils n’avaient pas inclut un plan de l’endroit, avant de se dire que c‘était peut-être tout simplement elle qui ne l‘avait pas vu.

Lotus Himayé finit toute fois, au bout de plusieurs minute, par trouver le bureau de celle qu’elle devait rencontrer; une certaine Mlle Rozen-Omysa, pour ce qu‘elle s‘en souvenait. Cognant à la porte, elle croisa ses bras sur sa poitrine; restant là sans bouger durant plusieurs secondes, guettant un bruit quelconque qui lui aurait indiqué que quelqu’un se trouvait bien dans l’autre pièce. C’était à se demander si elle avait entendu; peut-être qu’elle n’était pas au courant qu’elle devait venir... Après tout, avec ces administrations, il n’y avait jamais moyen d’être sûr...

Penchant la tête sur le côté, elle lança un regard dubitatif à la porte en face d’elle, attendant que cette dernière veuille bien s’ouvrir. Ce n’était pas vraiment comme si elle était en avance; malgré tout, elle avait tout de même réussit à ne pas arriver en retard, ce qui tenait pratiquement du miracle compte tenu des circonstances. Jetant un rapide coup d’œil à la feuille qu’elle avait toujours entre les mains, histoire de vérifier qu’elle ne c’était pas trompé d’heure, ou, pire, de date, elle soupira de nouveau, le rangeant finalement dans l’une de ses poches. Se retenant tant bien que mal de regarder une nouvelle fois sur sa montre, elle finit par céder, ses yeux fixant nerveusement l‘aguille se déplacer au rythme des secondes qui s‘écoulaient lentement; une mauvaise habitude, sans doute.


Mais tout de même, malgré qu’il soit, à n’en pas douter, trop tard pour avoir un quelconque regret concernant sa décision, elle ne pouvait que se demander si, au final, elle avait bien fait de venir. Ce n’était pas vraiment le fait qu’elle soit, et serait, pour un temps, une parfait étrangère aux yeux de tous, et qu’elle ne pouvait même pas se targuer de connaître l’endroit un temps soit peu; mais seulement, allait-elle vraiment réussir à trouver ’’sa place’’ comme certains disaient, ici? Et puis, songea t-elle amèrement, ce n’était pas comme si elle était certaine que quiconque ait vraiment besoin d’elle; ce n’était pas tout le monde, elle la première, qui aimait faire-part de ce qu’elle pensait à un simple inconnu.

-Qui vivra verra... se dit-elle à elle-même, ses yeux pâles se posant un instant sur la poignée qui ornait la porte de la pièce devant elle.

Lotus abandonna toute fois bien vite l’idée d’y entrer sans être invitée; elle était certaine que si quelqu’un lui avait fait quelque chose de ce genre, elle n’aurait pas du tout apprécié. Fermant les yeux un instant, elle se traita mentalement d’idiote, se disant qu’au final, il ne lui servait à rien de se torturer l’esprit avec des questions de ce genre; elle devait d’abord rencontrer la dirigeante du pensionnat, et accessoirement, y être engagée. Le reste viendrait plus tard, assurément.



[S’il y a bien une chose qui me tue, c'est de trouver les titres des sujets...]
avatar
Lotus Himayé
Night's Class

Messages : 98
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 22
Localisation : Salle des professeurs => Avec un beau Mec =)

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
50/100  (50/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Ashelia Rozen-Omysa le Dim 6 Sep - 19:27

À la bibliothèque du pensionnat, Ashelia, la jeune directrice de ces lieux, s’était assoupie sur une table, les bras croisés, sa tête reposant dans le creux qu’ils formaient. D’une respiration lente mais douce, elle ne se rendit pas compte que le temps passait rapidement. Elle savait qu’un nouvel arrivant allait arriver, le service du secrétariat lui en avait informée de son arrivée. Elle s’était promise de ne pas le mettre en retard ou le froisser parce qu’elle n’était pas là à l’heure. C’était pour cette raison que, à un moment donné, le bibliothécaire vint la secouer un peu, comme elle l’avait demandé plus tôt, en rentrant dans le bâtiment. Elle fut lente à être réveillée pour se rendre compte de l’heure. Elle avait dix minutes pour sortir de là et traverser tout le parc afin de rejoindre son bureau. Espérons qu’elle sera là avant lui. Sinon, elle se fonderait en mille excuses.

- Désolée mais je dois filer ! Je rangerai après. S’exclama la jeune fille, se leva dans un bond qui fit grincer sa chaise contre le sol.

- Non non, ne vous en faites pas mademoiselle Rozen, je m’en occupe. Lui répondit l’homme.

- Vous en être sûr, cela ne vous gêne pas ?

- Non, soyez en rassurée Ashelia, je me charge de cela, aller vous occuper du nouveau.

Dans un sourire radieux, elle attrapa son sac en bandouillière avant de filer à travers la bibliothèque et de sortir le plus silencieusement possible. Sur le chemin, elle se dépêcha pour ne pas arriver en retard, courant par moment. Heureusement qu’elle avait une bonne endurance pour la course, elle se serait déjà écroulée sinon. Surtout sur un terrain qui ne ressemblait pas à du plat. Du faux-plat donc. C’était forcément encore plus épuisant.

Après cinq bonnes minutes de course, elle arriva dans la cours, le soleil tapait sur la tête de la jeune fille qui accéléra le pas en regardant par les fenêtres des classes. Les élèves s’activaient à leur travail tandis qu’elle, Ashelia, se ruait toujours vers son bureau, poussant violemment la porte du hall d’entrée. La jeune fille aux cheveux de Jais s’élança dans l’escalier avant de bifurquer dans le couloir menant à son bureau.

Les couloirs étaient vides, aucun signe de vie. Par contre, si elle s’arrêtait de courir pour reprendre son souffle, elle pouvait entendre les professeures donner leur cour à travers les portes. Ces dernières étaient vitrée, mais translucides, de tel sorte à ce que les gens de l’intérieur ne voient pas ce qui se passe dans le couloir, mais que ceux, dans le couloir, les voient. Cependant, Ashelia ne s’y attardera pas une seconde, repartant dans sa course folle contre la montre pour ne pas arriver en retard pour l’accueil du nouveau professeur, Lotus Himayé.

Ce fut alors que, dès maintenant, que le jeune homme pouvait entendre des bruits de pas s’approcher de lui, rapidement. Et, au bout du couloir, la jeune fille y apparut, le front en sueur, la respiration rapide. Elle ralenti alors en voyant qu’elle était juste un peu en retard malgré tous les efforts qu’elle avait pu faire pour parvenir ici à temps. Sans dire un mot, reprenant sa respiration au mieux qu’elle le pouvait, elle s’arrêta devant la porte, posa la main sur la serrure avant qu’un bruit de verrou en mouvement ne se fasse entendre brièvement.


- Bonjour…. Je m’excuse de mon retard ! Dit-elle, s’excusant en se penchant en avant, toujours profondément ancrée dans les traditions de son pays. Je ne vous ai pas trop fait attendre, j’espère ?

Sa gorge devenue brûlante, elle se pencha un peu en avant, appuyant ses mains sur ses jambes pour reprendre son souffle avant de passer à côté du jeune homme pour se placer devant la baie vitrée, derrière lui.

- Je suis désolée mais je me suis ruée pour ne pas arriver en retard. J’étais carrément à l’autre bout du site. Je m’excuse toujours pour le retard, vraiment. Continua-t-elle le souffle toujours aussi court.

Une fois que son souffle fut reprit, elle retira son sac, soupira un bon coup avant de se retourner devant la porte et se présenter au nouveau professeur comme elle se devait de le faire. Ainsi, elle ouvrit la porte, entra dans la pièce et invita ce dernier à y entrer.

- Je me nomme Ashelia, Ashelia Rozen-Omysa. Mais veuillez utiliser Rozen, pour mon nom de famille, sa sera plus simple à retenir. Et vous, vous êtes Mlle Himayé, c’est cela ? Dit-elle en refermant la porte une fois que ce dernier fut entré. On m’a informé de votre candidature pour le poste de professeur et je vous ai convoqué aujourd’hui pour que l’on parle de cela.

Passant derrière son bureau, elle tira une chaise pour ensuite inviter Mlle Himayé à y prendre place.

- Donc, pour cela, je souhaiterai entendre des mes oreilles vos motivations ainsi quel pouvoir vous avez hérité.

Rien qu'en voyant la tête du futur professeur, Ashelia savait qu'elle ferait du bon travail. Généralement, les rares professeurs qui se présentaient ici croyaient en eux et faisaient du bon travail, malgré son jeune âge tout le monde ici la respectait à son titre de directrice. Personne encore ne l'avait désaprouvé. Elle s'entendait bien avec tout le monde, mais l'aissant des limites entre les gens et elle, les élèves qui n'étaient pas respacteux, elle les remettaient directe à leur place et on ne les entendaient plus, Ashelia ne leurs en voulaient pas, elle savait qu'ils avaient eut une enfance dificile et peut-être une mauvaise éducation. Les élèves concerné ne lui en voulait pas, ils comprenaient.
Sortant de ses réflexion elle regarda Mlle Himayé en attendant une réponse.

_________________


- la vie n'est qu'un rêve Invité ~~ -


Spoiler:
avatar
Ashelia Rozen-Omysa
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau..

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
80/100  (80/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur http://pensions-war.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Lotus Himayé le Jeu 10 Sep - 21:09

Haussant un sourcil, Lotus Himayé regarda d’un air vaguement interrogateur la jeune fille en face d’elle ; elle ne s’attendait pas vraiment à ce que la directrice du pensionnat soit quelqu’un de cet âge, mais après tout, ce n’était, sans doute pas un endroit comme les autres, et apparemment pour plusieurs raisons. Et puis, de toute manière, elle n'était sans doute pas là pour rien. Il n’y avait pas à dire, de la voir ainsi, l’école devait être vraiment grande... Un léger sourire sur les lèvres, elle la salua également, avant d’obtempérer à sa demande silencieuse, s’installant du mieux qu’elle pu sur la chaise devant son bureau. Elle ne savait pas s’elle devait de sentir soulagée ou non qu’elle soit finalement arrivée; de toute manière, cela n’aurait été que retarder l’inévitable.

-Ce n’est pas grave, c’est sans doute moi qui suis arrivée trop tôt... fit-elle une fois assise en face d’elle.

Croisant les bras, ellel la regarda, se demandant comment elle devait agir; elle n’avait pas vraiment l’habitude de ce genre de chose; et si, dès le départ, elle lui donnait l’impression de lui en vouloir parce qu’elle n’était pas arrivée à l’heure... eh bien, cela aurait été vraiment mal parti. Penchant légèrement la tête, elle se demanda durant une fraction de seconde si toutes les entrevues se passaient ainsi, ou si cela était propre au pensionnat; toutefois, il était certain que les mots tels que ‘’pouvoir’’ y était très probablement absent. Mais, dans, tout les cas, elle devait probablement s’attendre à ce qu’elle parle; oui, vraiment, c’était là le genre de chose qui avait tendance à l’ennuyer...

-En effet, il s’agit bien de moi... Lotus Himayé, enchantée de vous rencontrer, Mlle Rozen. Quand à ce qui touche ma candidature en tant que professeur de votre école, ajouta t-elle, regardant sans vraiment voir les divers objets qui trônaient sur le bureau, il s’agirait surtout d’un poste de remplacent que je chercherais, si toutefois vous en avez besoin.

Se redressant un peu, elle décroisa les bras, essayant tant bien que mal de se donner une contenance. Habituellement, parler ainsi aux autres, même si elle ne les connaissait aucunement, ne la dérangeait pas réellement; d’une certaine manière, on pouvait dire qu’il s’agissait là de son travail. Et pourtant, ici... sans doute parce qu’elle savait qu’elle allait, d’une certaine façon, être jugée pour ce qu’elle allait dire, et que si jamais elle n’était pas engagé, elle allait devoir aller chercher ailleurs, ce qui ne lui plaisait pas vraiment; une vrai perte de temps, en somme.

-Ma formation ne me permet pas réellement de donner un cours entier; il ne s’agit pas là de ma fonction première, alors... Je peux néanmoins effectuer le remplacement d’enseignants ayant à s’absenter pour une raison ou une autre. Vous pouvez voir cela comme un deuxième emploi, si vous le voulez...

Son regard dériva un instant, faisant le tour de la pièce dans laquelle elle se trouvait. Levant la tête, elle s’obligea à la regarder; un jour, il allait falloir qu’elle se débarrasse de cette mauvaise habitude. Fronçant les sourcils, elle se demanda un instant comment elle allait pouvoir répondre à la deuxième partie de sa question. Cela restait, sans aucun doute, assez... problématique... Ou, à tout le moins, si la directrice décidait de lui demander une démonstration. Elle n’avait, d’ailleurs, aucune idée très précise de ce à quoi les dons des pensionnaires ressemblaient; elle n’avait jamais rencontré quiconque possédant un dont, autre qu’elle-même.

-Mon pouvoir n’est pas quelque chose de très utile, fit-elle finalement en haussant les épaules. On pourrait dire que j’arrive à plonger les autres dans une sorte de mort artificielle et temporaire, faisant cesser toute leur fonctions vitales; même s’il s’agit plus d’une forme de sommeil que d’une mort réelle.

Au moins, ici, elle pouvait toujours se dire qu’il n’y avait que peu de chance qu’elle ait à en s’en servir, ce qui était préférable. Juste l’idée de l‘utiliser la mettait mal à l‘aise. C’était à croire qu’elle n’avait jamais vraiment réussit à s’y faire; au final, sans doute était-ce mieux qu’elle se présente ici maintenant plutôt que lors de la première fois où elle y avait été conviée. Au moins, ainsi, elle n’allait pas devoir apprendre à s’en servir...

-Je ne peux toutefois pas vraiment vous le montrer... ajouta-elle avec un vague geste d‘excuse. Vous ne vous rendriez de toute manière compte de rien, alors... Mais enfin, c’est à vous de voir.

Elle se tut un instant, ce demandant ce qu’elle pouvait ajouter de plus; pas grand chose, ou alors, rien de ce qui lui venait à l’esprit dans l’immédiat. Elle espérait bien que cela allait suffire, même si elle avait l’impression d’avoir été plus ridicule qu’autre chose. Enfin, cela serait à elle de décider, et si jamais elle n’était pas choisit, elle allait toujours pouvoir se dire que ce n’était, après tout, pas la fin du monde. Levant la main, elle repoussa d'un geste vaguement agacé les cheveux qui lui tombaient devant les yeux.

-Si ma candidature est acceptée, je m’engage à travailler au pensionnat au mieux de mes capacités, et ce pour les... prochaines années à venir... ajouta finalement Lotus Himayé en guise de conclusion.

Enfin... Elle allait rester aussi longtemps qu’elle allait pourvoir se le permettre, au final.
avatar
Lotus Himayé
Night's Class

Messages : 98
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 22
Localisation : Salle des professeurs => Avec un beau Mec =)

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
50/100  (50/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Ashelia Rozen-Omysa le Lun 14 Sep - 21:39

Après avoir fait entrer le jeune homme dans son bureau, Ashelia ferma la porte sans la faire claquer et se tourna vers le bureau, proposant à cette Himayé de s’y installer en lui désignant une chaise. Ensuite, elle contourna le bureau et alla s’asseoir à son tour. Cependant, elle remarqua la confusion de la jeune femme qui se disait sûrement comment il était possible qu’une gamine comme elle pouvait gérer un tel pensionnat. Après tout, ici, rien n’était ordinaire. Déjà que la magie était le coure primaire. Après, on y apprenait à s’intégrer dans le monde normal pour ne pas se faire repérer ou vivre avec le monde magique, sans devoir inquiéter ceux qui n’en n’ont pas.

La jeune fille s’installa sur sa chaise et fixa intensément Lotus dans les yeux avant de lui poser les quelques questions habituelles qu’elle poserait à toutes personnes postulant pour le post de professeur ou un autre quelconque en ces lieux. Néanmoins, elle ne ressentait pas une aura normale chez elle. Elle devait probablement posséder un pouvoir rare, ou qu’elle n’avait vu nulle part dans les bouquins qu’elle lisait. D’autant plus qu’elle ne cessait pas de lire, les bouquins en question semait le bazar sur la surface de son bureau. Les commodes en étaient pleines. Il n’y avait plus vraiment de place pour y ranger quoi que ce soit. Ensuite, sur son bureau encore, traînait quelques stylo et d’autre agenda ouvert qu’elle s’empressera de fermer pour pas que le jeune homme regarde dedans vu qu’il était sous ses yeux.

Pour commencer, Mlle Lotus affirma la question de la jeune fille qui sourit de plus belle. Elle ne s’était pas trompée sur le nom, c’était déjà cela de réussit. Elle n’avait pas toujours été douée pour se souvenir des prénoms des gens. Alors, de réussir à le demander et juste, du premier coup, était relevé d’un miracle !

- Eh bien ! Enchantée Mlle Himayé.
Enchaîna-t-elle avant de la laisser continuer sur sa lignée pour répondre aux attentes de la directrice.

Un post de remplaçant ? Oui, en effet, le secrétariat lui en avait soufflé un mot lorsqu’ils avaient reçu la candidature de la jeune femme assise en face d’elle. Ashelia se tu quelques secondes pour réfléchir à cette demande avant de lever la tête pour écouter ce qu’elle avait encore à dire, sur son pouvoir cette fois-ci. Sur ce, son attention s’en trouvera bien plus grande. Surtout que, au fur des mots qui glissaient hors d’entre ses lèvres, le pouvoir qu’elle révéla l’intriguait terriblement. Une magie, capable d’arrêter le flux de vie d’un corps en vie ou d’une chose ? Eh bien… C’était très puissant comme sort. Surtout si elle apprenait à l’utiliser au mieux. Après tout, elle devait probablement être là aussi pour une raison du genre, non ?

Restant silencieuse, adressant un sourire chaleureux à Lotus, Ashelia ne dira pas un traître mot. L’observant peut être trop intensément. Bon, maintenant, elle devait voir si elle pouvait lui donner le post de remplaçant, si cela était réellement utile. Après tout, les professeurs de magie étaient absents, elle pourrait lui assigner un tel post. Mettant de côté pour le moment la démonstration de magie du nouveau, elle se mit à farfouiller sur son bureau. À la recherche de la liste des professeurs exerçant dans son pensionnat. Elle dû prendre bien cinq minutes pour enfin mettre la main dessus.

- Ah ! La voilà enfin cette liste. Murmura-t-elle en ouvrant les pages du bouquin quelque peu froissée. Voyons…

Son index droit glissa sur le papier usé avant de s’arrêter net sur un nom, une prof absente. Comptant lui donner ce post, elle releva la tête avec un sourire qui suppliait l’accord de Lotus pour qu’elle accepte.

- J’ai un post pour vous. Nous avons actuellement une professeur de magie absente pour une raison indéterminée. Et je pensais pourvoir vous donner ce post quelques temps. Pensez-vous que vous seriez capable d’enseigner la magie ?

[ pardon, c'est cour ]

_________________


- la vie n'est qu'un rêve Invité ~~ -


Spoiler:
avatar
Ashelia Rozen-Omysa
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau..

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
80/100  (80/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur http://pensions-war.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Lotus Himayé le Mer 7 Oct - 20:27

[C‘est pas grave, ça arrive XD Un pouvoir rare... faut dire que je dois être la seule nowere qui a pensé à un truc pareil XD]

Le long silence, qui accompagna le moment où la jeune fille assise en face de lui cherchait il ne savait trop quoi dans le, disons le franchement, chaos qui régnait sur son bureau, le mit mal à l’aise. C’était trop... silencieux? Presque pesant, même; ou alors, c’était lui qui se faisait des idées, allez savoir... À vrai dire, il ne savait trop si cela allait s’avérer être une bonne chose; qui sait, peut-être cherchait-elle un moyen de le congédier poliment. Néanmoins, il préféra attendre qu’elle réengage la conversation avant de dire quoi que ce soit, sait-on jamais, cela pourrait s’avérer malvenu.

Au bout d’un moment, la jeune directrice sembla enfin réussir à mettre la main sur ce qu’elle cherchait depuis plusieurs minutes; à l’entente de sa réponse, il ne put s’empêcher de hausser un sourcil, quelque peu surpris. ’’Un cours de magie...?’’ Eh bien... Sans être vraiment problématique, il devait bien avouer que cela restait un peu... dérangeant. Se penchant un peu vers l’avant, son regard se fixa à nouveau sur Ashelia, attendant de voir si c’était là tout ce qu’elle avait à dire. Dans un sens, ce n’était pas non plus si mal que cela; au moins, cela semblait vouloir dire qu’elle avait décidé de l’engager.


-Eh bien... commença t-il sur un ton peut-être un peu incertain, j’imagine que oui, je pourrais reprendre le poste pour l’instant... Néanmoins, j’ai bien peur de ne pouvoir m’assurer que du côté théorique de cette matière, mes connaissances pratiques restant somme toute assez... limité.

Et puis, cela s’apprenait, sans doute... Il n’avait jamais eu beaucoup de difficulté pour retenir ce qu’il lisait; ce ne serait donc pas trop problématique de s’assurer une certaine base de connaissance dans le domaine de la magie. Cela devrait suffire, non? ’’Enfin, il le faudrait bien... ce n’est pas comme si elle allait avoir le choix, pour ça...’’ se dit-il intérieurement. Surtout s’il ne faisait qu’assurer l’intérim pour ce cours. Pas nécessairement besoin de connaître parfaitement le sujet, sans doute; ou, du moins, il l’espérait.

-J’imagine tout de même que, malgré que le temps indéterminé que durera son absence, elle devrait revenir avant la fin de l’année...?

Après tout, il avait beau dire, il ne se voyait pas réellement enseigner à toute une classe, voir plus, tout au cours de l’année scolaire qui allait suivre. Bien sûr, s’il n’avait pas le choix, il n’allait pas faire le difficile non plus, mais tout de même... C’était précisément la chose qu’il ne voulait pas apprendre, et on voulait qu’il l’enseigne. ‘’Eh bien, c’est pas de chance...’’ se dit-il, esquissant un sourire désabusé. Il la regarda un instant, avant de continuer, ne lui laissant pas le temps de répondre immédiatement:

-Mon champ d’action premier reste toutefois la psychologie, avant l‘enseignement. C’est pourquoi je vous propose également mes services en tant que psychologue, lorsque je ne serais pas prit pas mes, disons, ‘’devoir‘’ en tant qu‘enseignant. Évidement, c’est vous qui décidez; je ne fait que le proposer... ajouta t-il en haussant les épaules.

Et voilà, c’était fait; il ne devait plus avoir grand chose à lui dire, désormais. Elle savait sans doute tout ce qu’elle voulait savoir; ce n’était toutefois pas lui qui faisait passer les entrevues, il se pouvait quand même qu’il lui reste encore des questions à poser. Dans l’ensemble, il trouvait tout de même que cela c’était passé mieux que prévu; peut-être à cause de son côté un peu trop défaitiste, allez savoir. Il soupira intérieurement; c’était relativement étrange, ou, à tout le moins, de son point de vue, de s’adresser à elle de cette manière. Pas à cause de son âge; c’était là une chose à laquelle on s’habituait, assurément, jusqu’à un point tel qu’un jour, on ne se rend même plus comte de l’incongruité de la situation. Simplement, ça ne lui ressemblait pas vraiment, cette espèce de politesse froide, presque formelle. Il n’avait pas vraiment l’habitude de parler de cette manière. Au moins, cela lui venait tout de même assez spontanément... ‘’Allez...’’ marmonna t-il intérieurement, ‘’ce n’est que pour le temps d’une entrevue...’’.

-Je voulais également savoir, si je peux me le permettre; y avait-il quelque chose au sujet de cette école que je devrais savoir? Commença t-il en penchant la tête sur le côté, regardant la pile de livres qui s’entassaient sur le bureau.

Ce n’était, après tout, pas une école normale; qui sait quels autres éléments sortant de l’ordinaire il pouvait y avoir? Rien que le fonctionnement même du pensionnat semblait être relativement différent des autres; même si, pour cela, il ne pouvait guère juger, ne les ayant de toute façon jamais directement expérimenté. Mais il y avait une chose qui ne changerait jamais vraiment; les gens restent les même, peu importe où vous vous trouvez; enfin, il ne s’agit là que d’une simple façon de parler, bien évidement.


[Ah, oui... Est-ce que je dois mettre mes dialogues en couleurs, ou ça va comme ça?]
avatar
Lotus Himayé
Night's Class

Messages : 98
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 22
Localisation : Salle des professeurs => Avec un beau Mec =)

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
50/100  (50/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée ou début d'un nouveau commencement... [Ashelia]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum