When the rain blurs my tracks [Libre]

Aller en bas

When the rain blurs my tracks [Libre]

Message  Ryuuketsu Tsugaru le Lun 17 Aoû - 13:43

Dehors, d'immenses nuages venaient recouvrir le ciel étouffant. Leur couleur rappelait celle de l'encre et la Terre aurait été cette feuille vierge que l'on remplirait à l'aide d'un pinceau afin de tracer un avenir. L'Homme était ainsi, égoïste et manipulateur, il voulait constamment savoir ce qui se passerait ensuite, savoir ce qui l'attendrait demain comme si ça pouvait changer quelque chose, comme si l'on pouvait modifier ce pourquoi nous sommes né mais ce genre d'évènement n'arrivait que dans les contes... Nous sommes tous des moutons empruntant un même chemin, celui de la Vie, et au bout duquel nous attend le vert pâturage de l'Eternité. Parfois il faut savoir se résigner et accepter la vérité, quel qu'elle soit. Nul n'a dit que ce n'était sans douleur néanmoins c'est encore le choix le plus raisonnable que l'on peut faire. Un choix que certain ne voulait pas faire car l'idée d'un destin tout tracer et que l'on ne pouvait changer les effrayait, ce choix-là Ryuuku n'en voulait pas.

La pluie tombait tel un déluge infernale, dans lequel viendrait se mêler le vacarme du vent et un silence de mort. L'eau venait finalement achever sa course le long de la vitre de la voiture. Les kilomètres défilaient les uns après les autres sans jamais ralentir. Puis, le taxi s'éloigna des grandes routes pour continuer son chemin ailleurs. S'enfonçant encore et encore dans les terres de ce beau pays. En fin de compte il s'arrêta devant de grands barreaux métalliques qui se mêlaient au décor et au temps. Un homme descendit du véhicule, et tandis quelques billets au chauffeur qui une fois la transaction vérifié repartit par où il était venant, abandonnant l'inconnu à lui-même. Lentement il repoussa la grille, provoquant un sourd grincement. Il parcourut l'espace qui le séparait de la demeure avec résolution. Au sol, le chemin de terre qui devait probablement resplendir au soleil était devenu boueux mais il s'en fichait bien lui de ça, la pluie il l'appréciait plus que quiconque n'aurait pu l'aimer. Au bout d'un moment il atteignit cependant la maison. Il resta un moment là à observer la plaque qui s'offrait à côté de l'entrée. Dessus s'affichait quelques lettres légèrement abîmées par les années mais on pouvait encore y lire convenablement:


-PENSIONNAT-


Après quoi, il franchit définitivement la porte qui le séparait de sa vie passée et de sa nouvelle. Adieu doux instants de bonheurs et de liberté, je venais d'arriver.
avatar
Ryuuketsu Tsugaru
Pensionnaire Masculin

Messages : 6
Date d'inscription : 29/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: When the rain blurs my tracks [Libre]

Message  Ashelia Rozen-Omysa le Lun 17 Aoû - 18:53

pardon, je reépond donc au sujet ( un peu plus tard )
excuse moi encore =(

_________________


- la vie n'est qu'un rêve Invité ~~ -


Spoiler:
avatar
Ashelia Rozen-Omysa
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau..

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
80/100  (80/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur http://pensions-war.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: When the rain blurs my tracks [Libre]

Message  Ashelia Rozen-Omysa le Lun 17 Aoû - 19:39

Une nouvelle journée venait de commencer. Un nouvel élève à accueillir, Ryuuketsu Tsugaru.

Ashelia marchait tranquillement dans les couloirs, l’heure d’accueillir le nouvel arrivant n’était pas encore venue. Aucun bruit, tous les élèves étaient en cour. Depuis l’accident, c’était il y a maintenant plusieurs années, rien, pas un signe de LUI. Tout était vraiment trop calme, pourtant Ashelia était sûr qu’une part de lui était encore ici, il se cachait, attendait l’heure, la bonne heure, le moindre faux pas de sa part… Ashelia se retourna comme pour vérifier que personne ne la suivait. Enfin, pas d’intrus. Elle arriva enfin devant une grande salle d’où provenait des rires et du bruit. Ashelia ouvrit la porte s’en prendre la peine de frapper, c’était normal car c’était la salle des professeurs. Le bruit couvrit son entrée, s’en s’arrêter, elle marcha jusqu'à un professeur qui reposant sa tasse de café la regarda et se leva. Ils allèrent dans une salle en prolongement et elle lui dit

« Le nouvel élève va arriver aujourd’hui. C’est vous qui serait son professeur principal, je compte sur vous. C’est aussi un élève “ spécial “ vous savez comment ils sont, donc mettez le directe en confiance, comme la plus part d’entre eux, il n’est pas content d’être là, il faut lui faire comprendre que vivre ici va plutôt le soulager. »

Sans attendre de réponse, elle partit, mais savait que le professeur avait hoché la tête. C’était un bon professeur, il s’avait très bien mettre les enfants en confiance. Juste avant de quitter la salle, la directrice posa sur la table du professeur concerné un dossier. Ce dossier c’était celui du nouvel élève. Ashelia avait eut le temps de le lire et le relire, ainsi qu’elle avait fait la même chose avec tous les élèves spéciaux qu’elle avait accueilli. Ashelia sortit une petite montre à l’ancienne. Elle avait encore du temps. En passent devant une grande fenêtre qui donnait sur la rue elle se rendit compte qui pleuvait. Il faudrait qu’elle fasse un petit détour. Revenant sur ses pas, elle monta un escalier pour arriver après un long couloir dans une petite salle. Elle y prit des affaires et repartit, elle était dans les temps, mais il ne fallait pas qu’elle traine. Arrivant au 1er étage elle entendit des bruits, enfin, des explosions… Ashelia garda son calme, ce n’était pas de fortes explosions, mais certes, c’était fait exprès. Cela ne pouvait donc pas être sa pire crainte. Filant dans le couloir, craignant de manquer de temps elle arrive à l’endroit où elle avait entendu l’explosion. Mais… Personne. Cependant, plus loin des bruits de pas précés ce faisaient entendre sur le sol en pierre. Ashelia dit d’une voit calme, mais les pensionnaires qui couraient pendant ce temps là l’entendraient

« Sil-vous-plais arrêtez de courir et revenez »

Elle ne manquait pas d’autorité, généralement personne ne lui désobéissaient. Même les plus perturbateurs n’osaient pas la contredire. Effectivement, des bruits de pas ce firent entendre dans sa direction. Au coin du couloir deux jeunes pensionnaires revinrent vers elle avec un air de coupable.

« Ce n’est pas grave, mais sil-vous-plais, ne perturbez pas les cours à côté, si vous voulez vous entrainez faite ça dehors. Ce rappelant qu’il pleuvait elle se reprit et dit : Enfin plutôt dans les salles d’entrainements. Vous n’êtes pas en cour ? »

Le plus grand des deux lui répondit n’osant pas la regarder en fasse :

« Excusez-nous Mlle c’est que … heu … »

En voyant leurs aires coupables elle ne fit pas durer le supplice et s’approcha d’eux et leurs releva la tête en souriant.

« Ce n’est pas grave… Vous voulez faire une mauvaise farce à quelqu’un ? Je sais dit-elle d’un air lasse, on est tous passé par là, maintenant sil-vous-plais vous allez nettoyer, ce sera votre punition, enfin vous savez très bien qu’en vous entrainant dans les salles spéciales rien ne craint ! Vous pouvez en plus demandez aux professeurs si vous voulez être tout seuls ! »

Les garçons la regardèrent avec de grands yeux. Ashelia manque de ne pas rigoler, leurs airs signifiaient “comment vous-avez deviné ? “ Elle avait l’habitude. Reculent de quelques pas elle regarda la scène, rien de grave, c’était juste sale. La cloche de l’école retentit, Ashelia sursauta, le nouvel élève ! Elle n’avait pas pour habitude d’être en retard. Sans un regard en arrière, elle fila et descendit le dernier escalier. Au milieu du hall une seule personne attendait, le nouvel élève. Arrivant vers lui elle fit tout de suite les présentations.


« Excuse-moi pour le retard, j’étais… occupée. Je suis Ashelia Rozen-Omysa, la directrice de ce pensionnat. »

_________________


- la vie n'est qu'un rêve Invité ~~ -


Spoiler:
avatar
Ashelia Rozen-Omysa
Admin

Messages : 494
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau..

Papiers de Scolarité
Niveau de Compétences:
80/100  (80/100)
Techniques ou autres:

Voir le profil de l'utilisateur http://pensions-war.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: When the rain blurs my tracks [Libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum